Flottille pour Gaza : le Premier ministre turc demande une enquête crédible

En visite en Turquie, le Président de l’Assemblée générale de l’ONU, Ali Treki, a rencontré le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan. Les deux hommes ont évoqué les moyens de mettre en place une enquête « indépendante et crédible » sur l’arraisonnement par l’armée israélienne de la flottille humanitaire en route pour Gaza et qui s’est soldé par la mort de 9 personnes.

A Istanbul, Ali Treki a également rencontré le président turc, Abdullah Gül. Ensemble, ils ont réaffirmé le besoin de réformer l’ONU, notamment de renforcer le pouvoir de l’;Assemblée générale et de changer la composition du Conseil de sécurité.

Le 1er juin, au lendemain de l’assaut de la flottille pour Gaza, le Conseil de sécurité avait appelé à engager une enquête « transparente, crédible, impartiale et rapide » sur l’arraisonnement des six bateaux.

Après deux jours de débats animés, le Conseil des Droits de l’homme de l’ONU a adopté le 3 juin dernier, à Genève, en Suisse, une résolution afin de créer une mission d’enquête internationale.

La semaine dernière, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’était entretenu par téléphone avec le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, afin de trouver un compromis sur le lancement de l’enquête demandée par le Conseil de sécurité.

En début de semaine, le Secrétaire général a aussi eu des discussions avec le Représentant du Quartette (ONU, Union européenne, États-Unis et Fédération de Russie), Tony Blair et le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.