Bye Bye Mister Jean Baptiste Elissalde

jb Elissalde juin 2010C’est fait. Le demi de mêlée international du Stade Toulousain Jean Baptiste Elissalde a joué ce week end, avec les barbarians, son dernier match officiel de rugby. Enfin en tant que joueur. Jean Baptiste Elissalde tire sa révérence avec un palmarès extraordinaire dans le rugby français : 3 coupes d’Europe, un championnat de France, 35 capes internationales avec à la clé deux tournois des 6 nations et 3 brassards de capitaine. Excusez du peu ! Doté d’un gabarit léger pour le rugby moderne (1,72 m pour 73 kilos), Jean Baptiste Elissalde a largement compensé par une intelligence de jeu et une vivacité hors du commun qui ont fait du joueur un rouage longtemps essentiel dans le dispositif rouge et noir.

A l’ouverture ou à la mêlée il fut également un buteur efficace avec ses clubs respectifs La Rochelle et Toulouse, et en équipe de France.

Jean-Baptiste Élissalde est né à La Rochelle dans une famille de rugby l’année de la victoire historique du 15 de France en Nouvelle Zélande. Son père Jean-Pierre Élissalde et son grand-père maternel Laurent Bidart ont tous deux porté le maillot de l’équipe de France, son grand-père paternel Arnaud Élissalde était joueur puis entraineur de La Rochelle. Jean Baptiste Elissalde va désormais prolonger cette lignée en entraînant les joueurs du Stade Toulousain.

Photo Les sourire de Jean Baptiste Elissalde et de Yannick Nyanga une nouvelle fois vainqueurs sur la place du Capitole

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.