La droite toulousaine veut surfer sur la hausse des prix du métro

debat cohen moudenc juin 2010Cette décision a été prise jeudi dernier, journée de manifestation nationale contre le projet de réforme des retraites en comité syndical de Tisséo. A partir du 1er juillet prochain, le ticket de bus ou de métro augmentera de quelques 10 centimess pour s’établir à l’unité au prix de 1,50 euros.Le ticket de 10 déplacements sera augmenté de quelques 80 centimes. Seuls les tickets jeunes -10 euros par mois- reste inchangé.

Une hausse que l’opposition municipale à Toulouse compte bien utiliser comme argument politique. Première salve tirée par l’ancien maire de Toulouse et désormais leader de l’opposition UMP, Jean Luc Moudenc qui notait récemment sur son blog que “Cette augmentation s’ajoute à celle de l’an dernier, qui avait déjà majoré de 14% le tarif général d’abonnement annuel”.

Tout cela est à l’inverse du discours servi il y a plus de 2 ans aux Toulousains pour avoir leurs voix…” note encore Jean Luc Moudenc.

Deuxième salve oeuvre du blog satyrique toulousain toulousoscopie qui est allé chercher dans ses archives les documents de campagne de Pierre Cohen pour les élections municipales de 2008. Le candidat socialiste proposait alors “de rendre la ville moins chère” avec une mention spéciale sur les transports “Nous élargirons l’offre de transport et nous créerons un ticket unique et bon marché pour les familles et les salariés“.

Une hausse que Joël Carreiras, grand argentier de la municipalité et président de Société de mobilité de l’agglomération toulousaineSMAT a notamment justifié par une baisse des dotations de l’Etat et l’arrivée du tramway (ligne E vers Blagnac).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.