Radicalisation des manifestations pour Gaza

manif gaza toulouse juin 2010Beaucoup de policiers,  beaucoup de femmes voilées, et des slogans radicaux. Quelques amalgames  prononcés au porte voix, la manifestation de protestation contre Israël s’est réunie mardi en fin d’après midi sur la place du Capitole. De là et au cri “d’Israël Assassin” ou “de Toulouse à Gaza c’est la même intifada” le cortège s’est rendu place Saint Etienne face à la préfecture . Des forces de l’ordre nombreuses attendaient les manifestants. La manifestation s’est cependant dispersée dans le calme.

de Toulouse à Gaza c’est la même intifada

Après l’attaque des forces israéliennes contre la flottille de la paix qui se rendait à Gaza pour y acheminer des produits humanitaires, une première manifestation de protestation s’était déjà tenue lundi soir à Toulouse. A la différence de la première manifestation nul membre du parti communiste, nul élu Vert ne s’est déplacé le lendemain. Seuls les partisans du NPA étaient présents avec 3 à 400 personnes.

Sur la place du Capitole les meneurs de cette nouvelle manifestation ont sommé le gouvernement de “demander la libération des détenus français arrêtés la veille” -ce que le quai d’Orsay et l’Otan avaient exigé dès mardi après midi- puis appelé  la mairie de Toulouse et le Conseil régional à cesser toute relation, commerciale ou culturelle, avec Israël. Les manifestants ont tour à tour dénoncé le blocus de Gaza et, sans distinction entre peuple ou gouvernement, scandé Israël “Etat sioniste et terroriste“.

Lundi matin, une flottille humanitaire se rendait de Chypre à Gaza pour acheminer vivres et matériaux.  Dans les eaux internationales, les navires ont été stoppés par les commandos de Tsahal. Plusieurs personnes ont été tuées lors de cette opération. Les membres d’équipage et les personnels humanitaires de al flottille ont ensuite été contraints par les forces israéliennes à une détention.

La bande de Gaza, administrée par les islamistes du Hamas reste soumise à un blocus illégal de la part d’Israël. Selon de nombreux rapports des Nations Unies la situation humanitaire y serait catastrophique.

Un nouvel appel à manifestation a été lancé pour samedi après midi sur la place du Capitole.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.