Douste Blazy la résurrection politique ?

philippe douste blazy mai 2010Le toujours très bien renseigné Canard Enchaîné l’affirme cette semaine dans ses brèves politiques. Philippe Douste Blazy ancien maire de Toulouse et Lourdes aurait rencontré Nicolas Sarkozy pour une discussion placée, notamment, sous les auspices de la tactique politique. Et plus précisément : le réservoir de voix pour le second tour des élections présidentielles de 2012 en faveur du déjà candidat Nicolas Sarkozy.

Selon l’hebdomadaire satyrique, qui dispose de sources dans les couloirs de l’Elysée, le fondateur de l’UMP et fossoyeur de l’UDF, Philippe Douste Blazy aurait même proposé à Sarkozy de se présenter au premier tour de la  future élection présidentielle pour aller chercher l’électorat centriste ! Quelque peu dispersé entre l’aile centriste du PS, Parti Radical de Gauche, Verts libéraux, Parti Radical Valoisien, Nouveau Centre et Modem de François Bayrou.

Ennemi intime de François Bayrou ancien ministre des affaires étrangères et désormais retiré des affaires politiques françaises pour une mission onusienne, Philippe Douste Blazy figurait parmi les rares centristes présents aux côtés de Nicolas Sarkozy au soir de sa victoire à l’élection présidentielle de 2007.

Jeune maire de Lourdes, proche de Simone Veil, Philippe Douste Blazy, plusieurs fois ministre des gouvernements Juppé et Balladur, avait été propulsé Ministre des affaires étrangères de Jacques Chirac avant de rejoindre l’ONU en qualité de secrétaire général adjoint en charge des financements innovants. Maire de Toulouse à la succession de Dominique Baudis, Douste Blazy n’occupe actuellement aucun mandat politique en France.

Photo : capture d’écran Facebook, Douste Blazy y reste l’une des personnalités de droite les plus populaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.