Nouvelles aides en faveur d’Haïti

Quatre mois après le tremblement de terre en Haïti, le Fonds international de développement agricole (FIDA) a annoncé le financement d’un projet de 2,5 millions de dollars visant à renforcer la sécurité alimentaire dans les campagnes haïtiennes, tout en créant des emplois.

L’eau, la terre et les semences sont des éléments essentiels à l’agriculture, mais depuis le séisme dévastateur de janvier, les fermiers des départements de l’Ouest et de Nippes, dans l’arrière pays haïtien, éprouvent d’énormes difficultés à les trouver.

C’est cette réalité qui a poussé le FIDA à financer à hauteur de 2,5 millions de dollars -dont 2 millions alloués par le gouvernement suédois- un programme prévoyant de réparer les systèmes d’irrigation et de renforcer l’organisation des communautés dans la zone de l’épicentre du séisme.

Après le tremblement de terre, 600.000 habitants de la capitale Port-au-Prince ont trouvé refuge dans les campagnes, augmentant la pression sur les ressources et les infrastructures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.