Tensions militaires entre les 2 Corée : appel à la prudence

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé son inquiétude concernant les conclusions de l’enquête par la Corée du Sud sur le naufrage d’un navire militaire sud-coréen le 26 mars dernier, les qualifiant de « profondément troublantes ».

Selon la presse, le rapport d’enquête sud-coréen accuse la Corée du Nord d’être responsable de ce naufrage qui a fait 46 morts. Le navire militaire, le Cheonan, a mystérieusement coulé alors qu’il naviguait dans les eaux territoriales sud-coréennes et au large des côtes de la République populaire démocratique de Corée du Nord.

Ban Ki-moon a « apprécié les efforts de prudence et de patience de la part du gouvernement de la République de Corée pour effectuer une enquête sur l’incident de manière objective et scientifique par des experts nationaux et internationaux », a dit son porte-parole dans un communiqué publié jeudi soir.

La Secrétaire général va « continuer à suivre de près les développements à venir ». Il a aussi saisi l’opportunité pour renouveler « sa sincère sympathie aux familles endeuillées ainsi qu’aux peuple et au gouvernement de République de Corée ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.