Afghanistan : l’ONU dénonce l’insécurité

Les Nations Unies sont déterminées à avoir une présence active dans le sud de l’Afghanistan, malgré l’insécurité dans la région, a promis jeudi le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Staffan de Mistura.

« L’ONU sont ici dans ce pays, et en particulier dans le sud, pour longtemps, et nous continuerons à être présents pour apporter un soutien et être aux côtés de la population de Kandahar même quand les temps sont difficiles », a-t-il dit.

M. de Mistura, qui est également chef de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), s’est rendu à Kandahar pour évaluer la situation sur le terrain et pour rencontrer les autorités locales et des employés de l’ONU.

Il a eu des discussions constructives avec le gouverneur Tooryalai Wesa et avec le Président du Conseil provincial de Kandahar, Ahmad Wali Karzai. Il a aussi rencontré des chefs tribaux et a écouté leurs préoccupations sur la situation en matière de sécurité et l’accès à l’aide humanitaire.

Les Nations Unies ont une présence active dans le sud de l’Afghanistan, où la MANUA a des bureaux sur le terrain. Plusieurs agences des Nations Unies travaillent pour aider les communautés locales et leur fournir une assistance humanitaire vitale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.