Touché par des inondations le Tadjikistan appelle à l’aide

Le gouvernement du Tadjikistan et les organisations humanitaires présentes sur son territoire ont lancé mercredi 19 mai un appel de fonds de 5,3 millions de dollars pour venir en aide aux milliers de personnes déplacées après des inondations meurtrières dans le sud du pays, le 7 mai.

de la nourriture et des services de base

Ces inondations, qui ont touché la localité de Kulyab, ont fait 40 morts, 33 disparus et 85 blessés graves. 4.500 personnes, dont des femmes et des enfants, qui ont vu leurs maisons détruites ou endommagées par des torrents d’eau et de pierre, ont dû être relogées dans des camps provisoires. Dans les environs de Kulyab, 16.000 personnes ont perdu leurs moyens de subsistance après la mort de leurs troupeaux et l’ensevelissement de leurs terres agricoles sous des coulées de boues.

Si dans les heures et les jours qui ont suivi ces inondations, le gouvernement tadjik et les organisations humanitaires ont pu venir en aide aux victimes, en leur offrant des tentes, des couvertures, des denrées alimentaires, de l’eau potable et des soins, ils ont désormais besoin de l’aide internationale pour poursuivre la prise en charge de 4.500 déplacés qui ne retrouveront pas leurs habitations avant six mois et aider les habitants des campagnes à retrouver leurs moyens de subsistance.

« Le gouvernement et ses partenaires humanitaires ont immédiatement apporté de l’aide grâce aux stocks disponibles. Maintenant, nous avons besoin de l’assistance de la communauté internationale pour aider les déplacés et les communautés touchées », a indiqué le Résident coordonnateur des Nations Unies, Michael Jones.

L’appel lancé permettra de financer 26 projets proposés par les agences des Nations Unies et les ONG présentes au Tadjikistan. Ils visent à offrir de la nourriture et des services de base aux résidents des camps de déplacés de Kulyab, à reconstituer les troupeaux décimés dans les campagnes, à remettre en état les terrains agricoles endommagés et à remettre en service le réseau d’eau potable dans la ville de Kulyab et sept districts de sa périphérie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.