le téléphone portable au volant, nouveau cheval de bataille de l’ONU

texto au volant le risque mortelChaque année dans le monde, 1,2 million de personnes meurent d’accidents de la route et 50 millions sont blessés. Face à ce constat alarmant le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est joint à la campagne de prévention ‘l’Appel global à l’action pour éradiquer la conduite distraite’ et a appelé mercredi les conducteurs à cesser toute autre activité lorsqu’ils sont au volant notamment la rédaction de textos.

la conduite distraite

« Je veux que chaque conducteur dans le monde reçoive ce message : écrire des messages en conduisant conduit à la mort », a dit Ban Ki-moon dans un discours prononcé au siège de l’ONU à New York aux côtés de l’ambassadrice américaine, Susan Rice, le Secrétaire américain au transport, Ray LaHood, et l’ambassadeur russe Vitaly Churkin, tous engagés dans cette campagne de prévention.

« Plus de 90% de ces décès surviennent dans des pays à moyens et faible revenus. Les accidents de la route sont maintenant la principale cause de décès des jeunes entre 15 et 29 ans », a déploré M. Ban en précisant que les excès de vitesse, l’ivresse au volant, l’absence de port de la ceinture de sécurité et de port du casque sur les motos et vélos mais également l’utilisation de portable constituent les facteurs les plus courants d’accidents.

« Les études indiquent que l’utilisation des téléphones portables augmente de quatre fois le risque d’accident. Et dans certains pays plus de 90% des personnes utilisent des téléphones en conduisant. Nous devons inculquer une culture de sécurité routière », a plaidé Ban Ki-moon.

L’Assemblée générale de l’ONU a lancé « la décennie d’action pour la Sécurité routière » cette année, a-t-il précisé. « Ensemble, nous avons un message à tous les conducteurs du monde : Utiliser le téléphone portable pour quelques secondes peut rendre immobile pour la vie », a-t-il conclu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.