Conférence des déficits : le niet de Martin Malvy

malvy refuse de participer a la conference des deficits publics“Les Régions ne participeront pas à la Conférence des déficits organisée par le Gouvernement jeudi 20 mai”, a déclaré mercredi après-midi, le président socialiste de la région Midi Pyrénées Martin Malvy qui s’exprimait au titre de porte-parole de l’Association des Régions de France.

36 000 Communes les 100 Départements et les 26 Régions

“Le Président de la République entretient depuis des mois l’ambiguïté en mettant les collectivités locales en cause pour leur gestion. Les 36 000 Communes les 100 Départements et les 26 Régions n’atteignent pas, toutes ensemble, le seuil de 10 % de la dette nationale ! Elles sont toutes à l’équilibre. Aucune n’est en déficit. Elles portent 75% de l’investissement public” a tenu à argumenter l’ancien ministre du budget pour refuser l’invitation lancée par le gouvernement.

“Nous sommes tous concernés et inquiets de l’endettement de la France et de son déficit. Mais la solution de ces problèmes ne passe pas par la mise au régime sec des collectivités. Quand une Région atteint 100 euros de dette par habitant, l’Etat en représente 20 100” a encore souligné Malvy.

“Nous avons demandé audience au président de la République pour lui dire les conséquences lourdes pour l’économie et l’emploi d’une réforme que nous contestons. Le débat doit être clair, transparent, honnête. Il ne doit pas être faussé par un simulacre de dialogue sur un problème dont nous ne portons ni l’origine ni la solution”, conclut Martin Malvy.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.