Vers un nouveau gouvernement dans une Somalie devastée

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a fait part lundi de son « soutien total au Président Sheikh Sharif Sheikh Ahmed dans ses efforts en vue de former un nouveau gouvernement », après les fortes dissensions survenues au Parlement dimanche. A cinq jours de la Conférence internationale des pays donateurs, organisée à Istanbul par la Turquie et l’ONU, il appelle aussi la communauté internationale à renforcer son aide, pour sortir le pays de la situation actuelle.

l’accord de paix signé en 2008 à Djibouti

« Confronté à une longue et inutile crise politique qui mobilise des ressources, de l’énergie et de l’attention, le Président a pris une décision courageuse et appropriée pour résoudre une situation délicate. C’est l’occasion de nommer un gouvernement plus efficace qui, je l’espère, sera capable de faire des avancées significatives dans le processus de paix de Djibouti, en améliorant notamment la fourniture de services élémentaires aux Somaliens », a indiqué le Représentant spécial de l’ONU dans un communiqué.

Ahmedou Ould-Abdallah faisait référence à l’accord de paix signé en 2008 à Djibouti, entre le Gouvernement fédéral de transition (GFT) et l’Alliance pour la re-libération de la Somalie (ARS). Cet accord est destiné à mettre un terme définitif à tous les conflits armés qui existent en Somalie, pays dépourvu de gouvernement depuis 1991 et en proie à des guerres de factions, la dernière en date avec des militants islamistes.

Prenant acte de la décision du Président somalien d’accepter la démission du Président du parlement, Sheikh Aden Madobe, le Représentant spécial de l’ONU a souhaité que le Président démissionnaire du parlement accepte l’;nvitation qui lui a été faite de rejoindre un nouveau Gouvernement fédéral de transition.

les manipulateurs et les profiteurs

« Le Président Sheikh Sharif Sheikh Ahmed peut compter sur le soutien de l’ONU et de la communauté internationale dans cette période charnière », a insisté le Représentant spécial, qui a également « mis en garde les manipulateurs et les profiteurs qui chercheraient à intervenir dans la situation actuelle ».

A cinq jours de la Conférence internationale des pays donateurs, à Istanbul, à laquelle le Président somalien est attendu, le Représentant de l’ONU a par ailleurs invité « la communauté internationale à apporter un soutien sérieux et concret au Président et à son futur gouvernement ». Il a notamment demandé « plus de flexibilité dans le décaissement de l’aide internationale afin de le rendre plus rapide et efficace ».

Selon la presse, des rebelles islamistes ont attaqué dimanche, au mortier, un édifice de la capitale Mogadiscio, où se tenait une session du parlement. Au moins 24 personnes ont été tuées et plus d’une trentaine blessées. L’attaque serait intervenue tandis que le Président du parlement, Sheikh Aden Madobe, annonçait l’adoption d’une motion de censure contre le Gouvernement fédéral de transition. Le Président du Parlement aurait demandé au Président somalien de former un nouveau gouvernement. Il lui aurait également remis sa démission. La situation restait toutefois confuse, certains parlementaires ayant contredit le Président du parlement en affirmant qu’aucun vote n’avait eu lieu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.