Christian Estrosi accusé de disposer de 2 logements de fonction

Le ministre de l’Industrie et toujours maire de Nice dans la tourmente. Christian Estrosi est accusé de bénéficier de deux logements de fonction à Paris. Deux logements financés sur des deniers publics à l’heure où les français sont invités à se serrer la ceinture dans un contexte de crise économique et budgétaire. Une information révélée dans l’édition du Canard enchaîné daté du 19 mai. L’hebdomadaire satyrique précise que Christian Estrosi bénéficie d’un logement dans une annexe du ministère de l’Economie située rue de Lille, dans le VII arrondissement, à Paris et qu’il logerait sa fille dans ce premier logement tout en bénéficiant par ailleurs d’un autre logement dans le bâtiment du ministère à Bercy.

Le service de presse du ministère a aussitôt réagi par un communiqué diffusé mardi en évoquant “des informations mensongères et malveillantes”. Par ailleurs, le ministre et maire de Nice a invité à la presse pour une conférence de presse.

Une affaire que le ministère dirigée par Christine Lagarde prend donc très au sérieux. On se souvient du précédent qui en 2005, avait coûté sa place à l’éphémère ministre de l’économie Hervé Gaymard. Ce dernier avait dû démissionner après que le Canard enchaîné ait révélé qu’il bénéficiait d’un logement de fonction de 600 m2 dans un quartier chic pour 14.000 euros de fonds publics par mois, aménagé à grand frais, alors qu’il louait ses propriétés à Paris.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.