Thaïlande : Ban ki Moon se dit “inquiet”

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fait part ce vendredi de son inquiétude grandissante devant l’escalade rapide des tensions et des violences en Thaïlande.

« Ban Ki-moon est attristé par les rapports faisant état de nombreux civils tués, dont des journalistes, après des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre », a indiqué son porte-parole Martin Nesirky.

« Le Secrétaire général appelle les manifestants et les autorités thaïlandaises à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter de nouvelles violences et de nouvelles pertes de vie humaines. Il les encourage à reprendre en urgence le dialogue pour désamorcer cette escalade et régler pacifiquement leurs différends », a-t-il ajouté.

Selon la presse, deux mois après le début de la pire crise politique qu’ait connu la Thaïlande depuis 1992, dix personnes ont été tuées et plus de cent blessées dans des affrontements entre forces de l’;ordre et opposants au gouvernement. Après l’échec des négociations et le rejet de la feuille de route proposée début mai par le gouvernement, les opposants ont occupé plusieurs quartiers de la capitale Bangkok. L’armée est finalement intervenue ce vendredi pour les en déloger, en ayant recours à l’usage d’armes à feu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.