Retraites : les syndicats crient haro sur le pré projet du gouvernement

retraites manifestation 27 mai 2010Après une série de consultations, le gouvernement a fait part de son document d’orientation sur la réforme des retraites. Les syndicats, unanimes, refusent les dispositions envisagées par Nicolas Sarkozy et Eric Woerth. Des manifestations sont d’ores et déjà programmées le 27 mai. Voici les réactions et les critiques syndicales :

La CGT “des pistes à haut risque pour les salariés” ; “des pistes qui donnent satisfaction au Medef et préparent des choix insupportables” ; “La perspective d’une nouvelle augmentation générale de ces prélèvements ne pourrait donc qu’être profondément nuisible à l’emploi et la croissance. Il convient pour cette raison d’exclure une hausse généralisée des cotisations sociales.” ; “la hausse des années de cotisation pénalise l’emploi”.

CFDT “ne propose pas de mesures précises et ne prend pas en compte l’impact de la crise” ; “Le gouvernement semble aborder la question d’un point de vue comptable, analyse Yves Canevet, secrétaire confédéral chargé du dossier. Et encore, il reste très flou quant aux solutions qu’il envisage” ; “les réponses esquissées dans le document du gouvernement restent (…) et potentiellement injustes”

FO “Si c’est ça, c’est niet!” ; “Le gouvernement veut pénaliser les salariés sur leur durée du travail et faire à côté quelques recettes de poche destinée à faire passer la pilule”

UNSA “Ce document mélange principes généraux, prises de position tranchées et imprécisions” ; “en l’état actuel du marché du travail pour les seniors, l’allongement de la durée du travail signifierait en fait, très majoritairement, un allongement de la durée du chômage.” ; “le document gouvernemental reconnaît l’importance des questions touchant à la pénibilité et au travail des seniors. Mais elle ne peut que déplorer la faiblesse des propositions pour les faire avancer concrètement.”

SUD Solidaire “Sous prétexte de vouloir défendre notre régime de retraite, il en poursuit la destruction” ; “de vouloir développer la capitalisation en encourageant l’épargneretraite, alors même que cela entraînera un dépérissement des ressources de la répartition” ; “Le gouvernement nie le rôle de la crise dans l’aggravation des déficits actuels”

CFTC “un grand nombre de flous, beaucoup de questions et toujours autant d’inquiétudes” ; “le financement semble reposer essentiellement sur les salariés” ; “Si la taxation des hauts revenus est une bonne nouvelle, la CFTC se demande cependant qui sont ces « hauts revenus » ” ; ” la CFTC attend de la part du gouvernement un engagement plus concret et chiffré sur les solidarités liées à la famille.”

FSU “confirme en réalité ses orientations dangereuses pour le niveau des pensions” ; “Pour faire passer de nouvelles régressions, le gouvernement réutilise le catastrophisme démographique” ; “Toutes les orientations, bien que prudemment rédigées, présagent des dégradations pour les fonctionnaires comme pour les salariés du privé”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.