Nouvelles tensions au Kirghizistan

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fait part ce vendredi de sa préoccupation face à la dégradation de la situation au Kirghizistan, où des violences ont éclaté entre supporters et opposants au gouvernement provisoire.

Selon la presse, une personne a été tuée et 58 autres blessées dans l’assaut de plusieurs bâtiments gouvernementaux dans les villes d’Osh, Jalalabad et Batken, dans le sud du pays.

« Le Secrétaire général appelle en urgence toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et à résoudre leurs différends de manières pacifiques à travers le dialogue », a indiqué le porte-parole de Ban Ki-moon, Martin Nesirky. « Il souligne la nécessité de respecter l’Etat de droit et appelle au calme », a-t-il ajouté.

Le gouvernement provisoire est en place dans cet Etat d’Asie centrale depuis le mois dernier et le renversement du Président Kurmanbek Bakiyev lors d’un soulèvement qui a coûté la vie à des dizaines de personnes.

Un accord entre le gouvernement provisoire et l’ancien chef de l’Etat lui avait permis de quitter le Kirghizstan pour se réfugier au Kazakhstan voisin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.