à Haïti l’ONU va renforcer son aide alimentaire

En visite cette semaine en Haïti, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Josette Sheeran, a annoncé le renforcement des principaux programmes de son agence mis en place au lendemain du tremblement de terre du 12 janvier dernier.

un niveau épique de dévastation

Quatre mois après le séisme, le PAM continue de déployer en Haïti son arsenal de programmes d’aide alimentaire. En coopération avec le gouvernement haïtien, il aidera bientôt plus de 2 millions de personnes, grâce à plusieurs mécanismes d’assistance qui vont de la distribution de repas dans les écoles, à celle de compléments nutritifs aux enfants en bas âge et aux femmes enceintes, en passant par les programmes « travail contre nourriture » et « travail contre argent ».

« Etape par étape, les Haïtiens reconstruisent leur pays », a souligné Mme Sheeran, en annonçant le renforcement de l’ensemble de ces dispositifs. « C’est un hommage à un pays qui fait preuve d’une résilience extraordinaire devant un niveau épique de dévastation », a-t-elle ajouté.

Au deuxième jour de sa visite, elle s’est rendue à Croix-des-Bouquets où a été mis en place l’un des programmes du PAM. Des Haïtiens qui ont tout perdu construisent un barrage à flanc de coteau, le long d’un ravin, pour empêcher des inondations, limiter l’érosion de terres fertiles et soutenir de nouveaux projets agricoles. En échange de leur travail, ils reçoivent de l’argent pour reconstruire leurs maisons et de la nourriture pour leurs familles.

relancer l’économie locale

« Les programmes d’emplois qui incluent une rémunération en nourriture et en argent sont une composante majeure de notre stratégie pour soutenir la reconstruction sur le long terme », a insisté Josette Sheeran, soulignant que la rémunération financière permettait aussi de relancer l’économie locale, tandis que celle en nature assurait un accès à une alimentation plus saine. La Directrice exécutive du PAM a indiqué que 140.000 travailleurs haïtiens pourront bénéficier de ce dispositif, soit indirectement, avec leurs familles, environ 700.000 personnes.

Accompagnée de la chanteuse américaine Christina Aguillera nommée Ambassadrice contre la faim, Mme Sheeran a également visité une école de Port-au-Prince où le PAM déploie un autre dispositif clé d’assistance alimentaire : la distribution de repas scolaires aux enfants de 5 à 16 ans. Elle a commencé dans certains quartiers de la capitale et va bientôt être étendue à 148 écoles publiques, pour nourrir quotidiennement 72.000 enfants. Cette intervention nutritionnelle dans les écoles facilitera également la reprise de la vie normale en encourageant les enfants à aller à l’école et les parents inquiets à les y envoyer à nouveau.

« Haïti continue d’avoir besoin de tout le monde pour soutenir les efforts de reconstruction, notamment des agences onusiennes, des ONG et du secteur privé », a conclu chef du PAM, qui a par ailleurs pré-positionné de la nourriture, des camions et du matériel d’urgence pour intervenir pendant la saison des pluies et des ouragans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.