Sarkozy remonte dans les sondages

nicolas sarkozy pourpee vaudouA deux ans de la présidentielle rien n’est encore fait, à droite comme à gauche. Dans un nouveau sondage IFOP Paris Match, le locataire de l’Elsyée qui avait touché le fond ces dernières semaine, est en train de grapiller quelques point pour sa côte de confiance. Nicolas Sarkozy reste encore très loin de son zenith et la situation peut encore évoluer dans un sens ou ou dans l’autre. Mais la tendance est là : un regain de popularité pour les principales figures du gouvernement. Alors qu’elles se situaient à des niveaux très bas depuis le mois de février, les cotes de popularité des principaux ministres en exercice sont en hausse : + 6 points pour Christine Lagarde (62%) et Hervé Morin (48%), + 5 points pour Jean-Louis Borloo (67%), + 4 points pour Michèle Alliot-Marie (62%). De même, on enregistre une légère remontée des cotes des deux leaders de l’exécutif, François Fillon (+ 2 points, à 65%) et Nicolas Sarkozy (+ 3 points, à 41%).

Ensuite, Dominique Strauss-Kahn s’impose comme le candidat socialiste préféré des Français pour 2012. Dans un contexte marqué par une plus grande médiatisation du président du FMI (notamment dans le cadre de la crise grecque), les Français le citent spontanément dans une proportion (27%) beaucoup plus élevée que Ségolène Royal (15%) ou Martine Aubry (12%). La proportion de Français exprimant leur préférence pour d’autres candidats – tels que François Hollande, Bertrand Delanoë ou Manuel Valls – est quant à elle assez marginale. A noter qu’au sein des sympathisants socialistes, l’écart est nettement plus serré entre Dominique Strauss-Kahn (30%) et ses deux principales concurrentes (23% pour Ségolène Royal, 19% pour Martine Aubry).

Enfin, aucun candidat ne se détache vraiment dans la bataille pour le centre qui pourrait avoir lieu lors de la prochaine élection présidentielle. En effet, dans le duel de préférence qui l’oppose à Jean-Louis Borloo, François Bayrou ne fait pas mieux que le ministre de l’Écologie et du Développement durable (avec 48% contre 47% au ministre d’Etat). De même, face à Dominique de Villepin, il est soutenu par exactement la même proportion de Français (48% contre 47% à l’ancien chef du gouvernement).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.