Dernires nouvelles de la Guerre en Centrafrique

Après avoir fui des affrontements dans le nord de la République centrafricaine (RCA), 1.100 réfugiés centrafricains ont été transférés dans un camp du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) au Tchad, a indiqué vendredi l’agence des Nations Unies.

Il y a deux semaines, ces réfugiés ont fui la région de Sido dans le nord de la RCA et traversé une partie isolée du sud du Tchad. Le HCR les a pris en charge et les a réinstallés dans le camp de Moula, à environ 180 kilomètres de là.

Un premier groupe de 204 réfugiés est arrivé à Moula mercredi et le reste doit arriver d’ici le début de la semaine prochaine.

En raison du mauvais état des routes, les convois du HCR ont pris une journée entière pour faire le voyage jusqu’à Moula, qui accueille déjà plus de 4.000 réfugiés centrafricains.

La plupart des réfugiés nouvellement arrivés sont des femmes, des enfants et des jeunes hommes, a précisé un porte-parole de l’agence, Andrej Mahecic, lors d’un point de presse à Genève.

« Ils ont signalé à nos employés que les combattants pillaient, volaient des animaux et commettaient des violences contre les civils », a-t-il dit. « Certains au sein du groupe sont traumatisés et disent qu’ils ne sont pas prêts à retourner en République centrafricaine », a-t-il ajouté.

L’offensive de l’armée centrafricaine à Silo a commencé mi-avril, et même si le HCR n’a pas de chiffres concernant le nombre total de déplacés, M. Mahecic a indiqué que l’agence avait reçu des informations selon lesquelles 2.500 civils ont dû fuir leurs maisons.

Environ la moitié a rejoint un site pour personnes déplacées dans la ville de Kabo, à 400 kilomètres au nord de la capitale de la RCA, Bangui, où ils manquent d’eau, de nourriture et d’abris.

Les autres ont fui les combats en se cachant dans la brousse, et le HCR pense que davantage de personnes déplacées pourraient essayer de fuir vers le Tchad.

Au cours des cinq dernières années, l’insécurité dans le nord de la RCA a entraîné le déplacement de 200.000 personnes dans le pays, alors que 200.000 autres se sont réfugiées dans les pays voisins.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.