Crise de la Zone Euro : les détails du plan annoncé

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro se sont réunis vendredi soir sous la présidence Van Rompuy. En pleine tempête financière due aux craintes de contagions de la crise grecque, les dirigeant des pays ayant adopté la monnaie unique, l’Euro, sont arrivés à un compromis traduit par une déclaration commune. Reste à savoir si cette déclaration politique sera réellement suivie d’effets ou si elle restera coquille vide. En voici les détails :

PROGRAMME D’AIDE A LA GRECE
“nous fournirons à la Grèce 80 milliards d’euros dans le cadre d’une enveloppe financière de 110 milliards d’euros allouée en commun avec le FMI. La Grèce recevra un premier versement dans les jours à venir, avant le 19 mai”

“Le programme adopté par le gouvernement grec est ambitieux et réaliste. Il s’attaque aux graves déséquilibres budgétaires que connaît la Grèce, rendra son économie plus compétitive et établira les bases nécessaires pour un renforcement de la croissance et de la création d’emplois s’inscrivant davantage dans la durée”

RÉPONSES APPORTÉES A LA CRISE ACTUELLE
“nous réaffirmons notre engagement à garantir la stabilité, l’unité et l’intégrité de la zone euro. L’ensemble des institutions de la zone euro (Conseil, Commission et BCE) ainsi que tous les États membres de la zone euro conviennent de faire usage de l’ensemble des moyens disponibles pour assurer la stabilité de la zone euro.”

“l’assainissement des finances publiques est une priorité (…) Nous avons demandé à la Commission et au Conseil de veiller à l’application rigoureuse des recommandations adressées aux États membres dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance”.

“nous soutenons pleinement la BCE dans son action visant à assurer la stabilité de la zone euro.”

“la Commission proposera l’instauration d’un mécanisme européen de stabilisation destiné à préserver la stabilité financière en Europe”

RENFORCEMENT DE LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE
“élargir et renforcer la surveillance économique et la coordination des politiques dans la zone euro”

“renforcer les règles et procédures pour la surveillance des États membres de la zone euro, y compris par un renforcement du pacte de stabilité et de croissance et par l’instauration de sanctions plus efficaces”

“mettre en place un cadre solide pour la gestion des crises,”

RÈGLEMENTATION DES MARCHES FINANCIERS ET LUTTE CONTRE LA SPÉCULATION
“les turbulences que connaissent actuellement les marchés montrent combien il est nécessaire de progresser rapidement en matière de réglementation et de surveillance des marchés financiers”

“améliorer la transparence et la surveillance des marchés de produits dérivés et se pencher sur le rôle des agences de notation”

“intensifier les travaux sur la gestion et la résolution des crises dans le secteur financier et sur une contribution équitable et
substantielle du secteur financier à la prise en charge des coûts des crises”.

Vidéo : La chancelière allemande et le président français réunis lors des commémorations du 11 novembre 2009 à Paris.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.