Ban Ki Moon demande aux parlementaires d’abandonner les armes nucléaires

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exhorté jeudi des parlementaires du monde entier réunis au siège des Nations Unies à New York à promouvoir la cause d’un monde exempt d’armes nucléaires, un « rêve personnel » du chef de l’Organisation.

« Après des décennies de travail, il est clair qu’un vrai changement ne viendra que grâce à une pression forte et répétée de l’opinion publique, à une échelle mondiale, et depuis la base. C’est pourquoi vous avez un rôle si crucial », a dit M. Ban aux participants de cette réunion de l’Union interparlementaire (UIP) et des Parlementaires pour la non prolifération nucléaire et le désarmement (PNND). « La voix des législateurs doit être au centre du débat », a-t-il ajouté.

« Ce sont les contribuables à travers le monde qui financent le développement des armes nucléaires », a ajouté le Secrétaire général. « Demain, ils pourraient payer un prix différent, et bien plus élevé », a-t-il insisté, appelant à mettre fin à ce gaspillage « absurde » de ressources.

Les armes nucléaires ne renforcent pas la paix et la sécurité mondiales. Au contraire, « elles les mettent en danger », a-t-il dit.

La réunion de l’UIP et du PNND jeudi, intitulée « Avancer vers le désarmement nucléaire : le pouvoir des parlements », s’est déroulée en marge de la Conférence de suivi du Traité de non prolifération des armes nucléaires (TNP) qui se déroule jusqu’;au 28 mai au siège des Nations Unies.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.