Un sifflet contre la faim dans le Monde soutenu par Patrick Vieira

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) va lancer le mardi 11 mai une campagne de plaidoyer contre la faim en invitant tous les citoyens du monde à venir « siffler la faim », avec un sifflet jaune, symbole de la campagne, devant le siège de l’Organisation à Rome, en Italie.

un milliard de personnes ne mangent pas à leur faim

Le projet intitulé, ‘1 billion hungry” (1 milliard d’affamés), a l’ambition de susciter un mouvement de contestation à l’échelle planétaire afin d’exprimer la colère de tous face au constat « qu’au 21ème siècle près d’un milliard de personnes ne mangent pas à leur faim », a indiqué la FAO dans un communiqué.

Les citoyens du monde entier seront invités à exprimer leur révolte en signant une pétition en ligne. Pour lancer la campagne des personnalités telles que le joueur de football Patrick Vieira, l’escrimeuse Valentina Vezzali, l’athlète Carl Lewis viendront « siffler la faim » devant le siège de la FAO aux cotés du Directeur général de la FAO, Jacques Diouf. L’événement sera diffusé en direct en Webcast (http://www.fao.org/webcast/).

la sous-alimentation n’a cessé d’augmenter

Parmi les autres personnalités qui ont offert leur soutien à la campagne figurent l;acteur britannique Jeremy Irons, les footballeurs Raúl González, João Moutinho, Gary Neville, Luca Toni et René Adler. Leurs contributions seront dévoilées lors du lancement du Projet ‘1billionhungry’;.

Selon la FAO, 1,02 milliard de personnes sont sous-alimentées dans le monde, dont 642 millions en Asie, 265 millions en Afrique subsaharienne, 53 millions en Amérique Latine et Caraïbes, 42 millions au Proche-Orient et en Afrique du nord et 15 millions dans les pays développés. L’Afrique subsaharienne est la zone où la prévalence de la sous-alimentation est la plus élevée.

Les premières statistiques de la FAO sur la faim remontent à 1969-1971, époque à laquelle le monde comptait 878 millions de personnes affamées. Au cours des 40 dernières années, le nombre de personnes affamées n’est pas descendu en dessous de la barre des 800 millions. Après quelques victoires obtenues dans la réduction de la faim, la sous-alimentation n’a cessé d’augmenter depuis 1995-1997, atteignant un pic en 2009 à la suite de la crise économique et financière.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.