l’ONU demande la libération d’un mineur détenu à Guantanamo

torture-guantanamoLa Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, a réitéré mercredi son appel aux gouvernements du Canada et des Etats-Unis à supprimer les obstacles à la libération du centre de détention américain de Guantanamo d’Omar Khadr, un Canadien arrêté en 2002 en Afghanistan alors qu’il était un mineur de 15 ans.

un dangereux précédent international

« Comme tous les autres enfants maltraités par les conflits armés dans le monde entier qui sont rapatriés chez eux, dans leurs communautés et qui bénéficient d’une rééducation pour leur réintégration, Omar devrait se voir offrir les mêmes protections », a dit Mme Coomaraswamy qui souhaite qu’Omar Khadr soit transféré aux autorités canadiennes.

Après avoir été arrêté en Afghanistan, il est détenu à Guantanamo depuis sept ans et il est accusé de « crimes de guerre ». C’est le dernier prisonnier occidental enfermé dans ce centre de détention, a indiqué la Représentante spéciale.

Poursuivre les mineurs pour des crimes de guerre « peut créer un dangereux précédent international », a dit Mme Coomaraswamy qui a exprimé son inquiétude de voir cette affaire traduite devant les tribunaux.

Selon la presse, Omar Khadr a comparu la semaine dernière devant le tribunal militaire américain de Guantanamo pour les audiences préliminaires à son procès qui devrait se dérouler cet été.

Mme Coomaraswamy a exhorté les gouvernements du Canada et des Etats-Unis à respecter le Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’;enfant qui indique que les enfants impliqués dans des conflits armés doivent être libérés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.