Forte Chute des marchés boursiers

La crise grecque et la peur de contagion a paniqué les investisseurs institutionnels ce mardi 4 mai. Une rumeur probablement savamment distillée sur les comptes publics de l’Espagne et une crainte de scénario à la grecque à Madrid a entraîné une forte baisse des marchés européens et américains. Et ce malgré les dénégations du premier ministre espagnol José Luis Zapatero.

La bourse de Paris a perdu quelques – 3,64% et le CAC 40 est repassé sous les 3700 points pour s’établir à 3689 points. Pour rappel, ce Cac 40 est le principal indice boursier de la Place de Paris, créé en 1987. Les valeurs du Stoxx 50 ce nouvel indice boursier lancé en février 1998 qui couvre l’Europe entière a perdu 3% de sa valeur. Et à New York le Dow Jones a également plongé de – 2,02%. Parmi les valeurs les plus touchées : les banques qui disposent de valeurs et créances grecques.

Depuis le début de l’année les valeurs restent cependant orientées à la hausse. Côté marché des devises, sans surprise, l’euro reste orienté à la baisse. Avec 1,30 dollars pour 1 Euro.

Mercredi, les débuts de séances semblent hésitants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.