Plusieurs SDF expulsés de la place Bachelier avaient déposé des demandes au titre du droit opposable au logement

sdf expulses a toulouseL’affaire des expulsés de la place Bachelier rebondit avec l’intervention de la mairie de Toulouse par la voix de Claude Touchefeu, adjointe à la solidarité et à la politique de la ville qui a décidé de pointer l’action de la Préfecture de haute Garonne. Conseillère générale et maire adjointe à la solidarité, Claude Touchefeu a dit, dans un communiqué de presse  “regretter que la Préfecture ait mis en œuvre, ce matin, l’expulsion du groupe des SDF qui occupaient les anciens locaux de l’Armée du Salut sans que les services de l’Etat n’aient été en capacité de proposer des solutions alternatives“. à la rueD’autant que Pierre Cohen avait demandé au préfet de différer cette expulsion” précise encore l’élue socialiste. Pour Claude Touchefeu “Cette situation montre, une fois de plus, le manque de places d’hébergement et d’insertion mise à disposition par l’Etat sur l’agglomération“. “Cette expulsion met aussi en lumière l’extrême difficulté de mise en œuvre de la loi Dalo. En effet, de nombreux occupants avaient un dossier logement ou hébergement en cours et se retrouvent ce soir encore à la rue” a encore souligné Madame Touchefeu. Le groupe expulsé s’était constitué en association et avait commencé à travailler sur un projet collectif d’insertion, projet accueilli favorablement par les élus municipaux qui ont décidé d’aider le groupe à lui donner forme. Claude Touchefeu devrait recevoir les SDF expulsés dans les prochains jours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.