Sécurité : Sarkozy plaide pour la fermeté absolue

sarkozy-france3En charge de la sécurité des français depuis bientôt 10 ans, le locataire de l’Elysée Nicolas Sarkozy était mardi matin en banlieue parisienne, dans le 9-3 pour une nouvelle sortie sur la question …. de la sécurité. Le chef de l’Etat s’est déplacé dans la cité de Tremblay où des heurts récents ont opposé forces de l’ordre aux jeunes du quartier.

Se substituant pour l’occasion à son ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy a installé, Christian Lambert, nouveau préfet de Seine-Saint-Denis. Le “7ème préfet en dix ans pour la Seine-Saint-Denis” a déploré au passage le Parti socialiste qui demande à la fois de “la stabilité” et “une politique dotée de moyens suffisants, menée avec constance dans le temps en s’appuyant sur les élus locaux qui sont les meilleurs connaisseurs de sa réalité“.

Le Chef de l’Etat a profité de ce déplacement pour renouveler son discours en évoquant une “fermeté absolue” pour promettre une nouvelle fois “La République ne reculera pas d’un millimètre“. Pour ce faire, le Chef de l’Etat a dit qu’ “Aucun quartier de Seine-Saint-Denis n’échappera à l’autorité de la loi” et martelé “Je tiens à ce que les forces de police interviennent sans restriction, aussi souvent que nécessaire et marquent leur autorité dans les halls d’immeuble des cités touchées par la délinquance“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.