Journée mondiale contre le paludisme

Des progrès encourageants ont été accomplis dans la lutte contre le paludisme ces dix dernières années mais il ne reste plus que 257 jours pour réaliser l’objectif de la couverture universelle fixée par l’ONU en 2000, ont indiqué lundi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le programme partenaire ‘Roll back malaria’, à l’occasion de la Journée mondiale contre le paludisme et de la publication d’un rapport sur la situation de la maladie en Afrique.

« L’investissement dans le contrôle du paludisme est en train de sauver des vies », a déclaré le Directeur exécutif de programme de partenariat ‘Roll back malaria’, Dr Coll Seck. « Mais sans un financement planifié et durable, les contributions significatives pour contrôler le paludisme afin de réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement peuvent être inversées », a-t-il ajouté.

Selon le rapport, l’Afrique connaît actuellement une augmentation et une accélération des progrès. Ainsi, entre 2004 et 2009, le financement externe de la lutte contre le paludisme a décuplé, pour atteindre 1,8 milliard de dollars en 2009. La production mondiale de moustiquaires imprégnées d’;nsecticide a été multipliée par cinq, pour atteindre 150 millions, et les 160 millions de traitement médicamenteux (ACT) désormais distribués représentent un chiffre plus de 30 fois supérieur au chiffre de départ.

« Avec une forte collaboration, de grands progrès peuvent être réalisés dans la lutte contre le paludisme », a dit la Directrice exécutive de l’UNICEF Ann Veneman. « Il reste plus à faire pour les enfants et les femmes enceintes qui meurent encore de cette maladie évitable et traitable, spécialement en Afrique », a-t-elle ajouté.

La plupart des fonds sont alloués à l’Afrique où se trouve 90% des personnes qui meurent du paludisme. Entre 2007 et 2009, environ 200 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide ont été distribuées en Afrique.

Le rapport estime qu’il faudrait 350 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide supplémentaires pour parvenir à la couverture universelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.