Afghanistan : accord Karzaï Onu pour les prochaines élections

Le Représentant spécial de l’ONU pour l’Afghanistan, Staffan de Mistura a rencontré samedi le Président afghan Hamid Karzai et s’est félicité de l’accord trouvé sur la présence et l’assistance technique et logistique de la communauté internationale pour l’organisation des élections parlementaires qui doivent être organisées le 18 septembre prochain.

la défense du droit de vote des femmes

« Je suis satisfait car je peux maintenant recommander à la communauté des donateurs de planifier l’allocation de fonds pour les élections de sorte que le soutien technique et logistique des élections puissent commencer », a déclaré M. Mistura à l’issue de sa rencontre avec M. Karzai, lors d’une conférence de presse à Kaboul, la capitale afghane.

Le Représentant spécial a salué la nomination du président de la Commission électorale indépendante, Fazel Ahmed Manawi, ainsi que la confirmation des nominations de deux experts internationaux à la Commission des plaintes électorales (ECC), comme l’avait récemment recommandé M. de Mistura.

MM. Johann Kriegler d’Afrique du Sud, ancien président de la Commission électorale indépendante d’Afrique du Sud, et Safwat Sidqi d’Irak, ancien membre de la Commission électorale indépendante d’Irak siégeront à la Commission des plaintes électorales. Les décisions de la Commission seront prises avec l’approbation d’au moins un de ces deux experts, a indiqué M. de Mistura.

plus transparente

Le Représentant spécial a rappelé l’importance de ces nominations et insister sur la défense du droit de vote des femmes. Il a souligné la responsabilité du parlement afghan de réserver au moins 68 sièges aux femmes comme il l’est prévu par la Constitution en vigueur.

« Les dernières élections étaient assez controversées. Il y eu des problèmes. Désormais, le président, les autorités afghanes, le parlement et la communauté internationale ont l’intention de mieux travailler ensemble et de manière plus transparente », a dit M. de Mistura.

« Nous devons avancer et respecter la souveraineté de l’Afghanistan et également respecter la fierté des Afghans », a dit le Représentant spécial. « Aujourd’;hui nous nous sommes mis d’;accord sur les moyens d’organiser un processus électoral, non pas parfait, mais crédible ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.