le Mexique veut intensifier la lutte contre le trafic d’êtres humains

Le Mexique est le premier pays à avoir lancé jeudi la campagne ‘Coeur bleu’ qui a pour but de sensibiliser les populations sur les dangers du trafic d’êtres humains, a indiqué l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), partenaire de l’initiative.

le trafic le plus lucratif juste derrière le trafic de drogues et d’armes

« J’admire le Mexique qui a pris le leadership du combat contre cet esclavage moderne au travers de son engagement fort en faveur de cette campagne », a dit le Directeur exécutif de l’ONUDC, Antonio Maria Costa, en présence du Président mexicain Felipe Calderon, lors d’une cérémonie de lancement de la campagne à Mexico, la capitale du pays.

Une douzaine de bâtiments emblématiques ont été éclairés en bleu dans la capitale mexicaine afin de prévenir et d’informer la population sur la situation de millions de personnes dans le monde victimes de trafic et d’exploitation.

Plus de 130 pays font état de cas de trafic d’êtres humains. Selon l’ONUDC, c’est le trafic le plus lucratif juste derrière le trafic de drogues et d’armes. On estime qu’actuellement 2,4 millions de personnes sont actuellement victimes de trafic à des fins commerciales notamment la servitude domestique ou l’exploitation sexuelle.

Il existe d’autres types d’exploitation non négligeables comme le trafic d’organes et l’exploitation des enfants comme mendiants ou enfants soldats, indique l’ONUDC précisant que plus de 80% des victimes de trafic d’êtres humains sont des femmes et des enfants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.