Kirghizistan accord entre nouveau et ancien pouvoir

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué jeudi l’accord entre le gouvernement provisoire du Kirghizistan et l’ancien Président Bakaïev qui lui a permis de quitter le pays.

« Le Secrétaire général estime qu’il s’agit d’une avancée importante vers le développement pacifique, stable, prospère et démocratique du pays et vers une bonne gouvernance », a dit son porte-parole dans une déclaration.

« L’ONU, avec ses partenaires internationaux et régionaux, est prête à travailler avec les autorités de Bichkek pour le bénéfice du peuple du Kirghizistan », ajoute la déclaration. « Le Secrétaire général souligne l’importance du respect universel des principes du droit humanitaire et des droits de l’homme ainsi que de la justice et de la responsabilité ».

Selon la presse, le Président Burmanbek Bakiev a officiellement démissionné jeudi avant de partir avec sa famille proche pour le Kazakhstan voisin. Le gouvernement intérimaire avait proposé l’immunité au chef de l’Etat s’il quittait rapidement le pays. Il avait fui la capitale Bichkek le 7 avril alors que des manifestations contre la flambée des prix, la corruption et les violations des droits de l’homme avaient été violemment réprimées et s’étaient soldées par au moins 83 morts.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.