Terrorisme nucléaire, l’AIEA pointe un risque sur la Coupe du Monde de football

proliferation nucleaire et risque terroriste l aiea demande plus de moyensL’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui joue un rôle de premier plan pour éviter que des matériaux nucléaires ne tombent entre les mains de terroristes, espère des financements supplémentaires pour remplir sa tâche, après le Sommet sur la sécurité nucléaire qui s’est déroulé cette semaine à Washington.

les vols et les sabotages

L’AIEA soccupe notamment de protéger les sites nucléaires contre les vols et les sabotages, s’assure de sécuriser le rapatriement des matériaux nucléaires usagés mais toujours dangereux, et aide les pays à se protéger contre d’éventuelles attaques radioactives lors d’événements tels que les Jeux olympiques de Beijing en 2008 ou la Coupe du monde de football en Afrique du Sud cette année.

« L’AIEA a besoin de financements plus solides et plus prévisibles pour mener à bien sa tâche », a dit le Directeur général Yukiya Amano, qui a participé au sommet organisé par le Président américain Barack Obama.

« Je suis reconnaissant envers tous ceux qui ont assorti leurs discours de promesses plus que nécessaires pour garantir à l’AIEA les ressources dont elle a besoin pour assurer notre sécurité à tous », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué publié à l;issue du sommet, qui s’est achevé mardi, les 47 Etats participants ont réaffirmé « le rôle essentiel de l’AIEA dans le régime international de sécurité nucléaire » et ont promis de « travailler pour s’assurer qu’elle continue de disposer de la structure adéquate et des ressources et de l’expertise nécessaires pour mener ses activités de sécurité nucléaire ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.