Moudenc veut plus de caméras de surveillance dans le centre de Toulouse

jean luc moudencL’ancien maire de Toulouse Jean Luc Moudenc veut faire de la sécurité son nouveau cheval de bataille. A la suite du viol et de l’agression commise en plein centre de Toulouse, le successeur de Philippe Douste Blazy à la tête de l’exécutif toulousain demande aujourd’hui un renforcement de la vidéo-protection. “La preuve de cette utilité” précise le leader de l’opposition municipale “est apportée par l’audit de la police municipale, réalisé par mon successeur“.

baguette magique

Selon Jean Luc Moudenc cet audit “établit que pas moins de 1200 interventions ont été faites par la police municipale, en 2008, grâce à la vidéo-protection”

“Je défends plus que jamais ce projet qui, s’il ne peut constituer une sorte de « baguette magique » apte à résoudre tous les problèmes d’insécurité, n’en est pas moins un outil efficace de lutte contre la délinquance” précise Moudenc qui voit désormais  Toulouse  “dans une situation archaïque“.

Pour Moudenc Pierre Cohen et la majorité municipale “sont contre la vidéo-protection pour des raisons qui ne sont qu’idéologiques et politiques”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.