Suicides chez France Télécom : enquête judiciaire

france telecom orangeConséquence d’une plainte déposée par le Syndicat Sud, la justice a décidé d’ouvrir une enquête sur les causes et les éventuelles responsabilités ayant entraîné les multiples suicides chez France Télécom. La plainte transmise au procureur de paris porte sur des faits qualifiés par les plaignants de “harcèlement moral” et “mise en danger de la vie d’autrui”. France Infos a révélé jeudi qu’un juge d’instruction pourrait être saisi du dossier. Une première qui devrait évaluer l’organisation du travail et sur le système de management de l’entreprise.

Selon plusieurs sources concordantes, plusieurs personnes seraient visées par le réquisitoire introductif : l’ancien PDG, Didier Lombard, Louis-Pierre Wenès, l’ancien numéro deux et patron des opérations France, et Olivier Barberot, le directeur des ressources humaines (DRH). France Télécom, personne morale serait également mis en cause.

En 2008 et 2009, 35 salariés de France Telecom se seraient donné la mort. Deux syndicats évaluent à 11 le nombre de suicides commis depuis le début de l’année 2010.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.