Pluies mortelles à Rio

© Enrico Mandirola Fotolia.com toulouse7Au moins 113 personnes ont été tuées, plus de 100 autres blessées et 1410 autres sont devenus sans abri suite aux fortes pluies qui se sont abattues depuis lundi soir à Rio de Janeiro, dans le sud-ouest du Brésil, selon un nouveau bilan publié mercredi par les autorités.

La plupart des décès ont été causés par les éboulement de terrain dans des favelas accrochées aux collines.

Selon le maire de Rio, Eduardo Paes, le bilan des victimes pourrait encore s’alourdir, parce que des dizaines de personnes sont toujours portées disparues.

En moins de 24 heures, les précipitations ont atteint 288 millimètres à Rio, dépassant le record de 245 millimètres enregistré en 1966, a indiqué le maire.

La circulation à Rio a été paralysée par les pluies, plusieurs autoroutes et routes ont été inondées. L’aéroport et les principales gares de Rio ont été temporairement fermés.

Les autorités ont conseillé aux habitants de Rio de rester chez eux. Les écoles, tribunaux et les services publics ont été fermés.

Le ministère de la Justice a décidé d’envoyer deux hélicoptères et 60 pompiers à Rio pour participer aux opérations de secours.

Juliane Damon-Scowcroft

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.