Ligue des champions : Lyon tient enfin sa demi-finale!

Battu 1-0 par Bordeaux, Lyon est tout de même parvenu à préserver son avantage acquis à l’aller pour se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. L’OL parvient enfin à se hisser dans le dernier carré de l’épreuve. Comme à Gerland, la réussite n’était pas du côté bordelais ce mercredi soir.

Battu 3-1 à l’aller à Gerland, les Girondins de Bordeaux devaient s’imposer 2-0 pour atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions.

une parade extraordinaire de Lloris

Mais les Girondins, vainqueurs 1-0, n’ont jamais su inscrire ce deuxième but tant espéré.
Dans Un stade Chaban Delmas plein comme un oeuf, la rencontre donnait très vite lieu à de gros duels aux quatre coins du terrain avant de s’enflammer juste avant la pause.
Après une énorme volée de Diarra des 25 mètres sur la barre de Lloris, les Bordelais ouvraient le score à la 45e minute, par l’intermédiaire de Chamakh qui reprenait à bout portant une déviation de Plasil dans la surface.

En deuxième période, les Marine et Blanc étaient victimes d’un coup dur avec la sortie sur blessure de Diarra. Dans la foulée, Boumsong, victime de crampes, devait lui aussi quitter le terrain. En fin de rencontre, Wendel avait la balle du 2-0 au bout de sa tête mais Lloris réalisait une parade extraordinaire pour sauver son camp. Un arrêt qui vaut de l’or pour l’OL.

la prestation des joueurs bordelais
Prestation sérieuse et rassurante de Carrasso, qui n’a jamais hésité à soulager sa défense dans les airs. Devant lui, le retour de Planus, très serein, a fait énormément de bien à la défense bordelaise. Son attitude a rejailli sur Ciani, beaucoup plus à son avantage qu’à l’aller. Dans le couloir gauche, Trémoulinas s’est de nouveau montré très offensif. Titularisé à droite à la place de Chalmé, légèrement touché avant ce match, Sané s’est contenté de défendre. Au milieu de terrain, Diarra a été l’auteur d’une grosse prestation. Le capitaine bordelais ne s’est pas ménagé. Mais blessé, il a dû céder sa place à Chalmé en deuxième période. Dans un rôle de relais entre la défense et l’attaque, Plasil a été précieux. Wendel a été un peu moins en vue, même si ses coups de pied arrêtés ont été souvent à l’origine de situations dangereuses. Jussiê a peu pesé sur le jeu de son équipe. Gourcuff a tenté de prendre le jeu à son compte comme il aime le faire mais il était souvent pris au marquage par Toulalan et Gonalons. En pointe, Chamakh s’est battu comme un beau diable et n’a rien lâché. Le Marocain a encore pris une autre dimension ce soir.

La prestation des joueurs Lyonnais
Soirée particulière pour Lloris. L’un des héros lyonnais de l’aller a d’abord été sauvé par sa barre transversale avant de s’avouer vaincu sur la reprise de Chamakh. Mais il est l’auteur d’une énorme parade en fin de rencontre. Devant lui, Cris a livré un gros match, remportant la majeure partie de ses duels. Même chose pour Boumsong, très présent dans sa surface pour écarter le danger. A gauche, Cissokho s’est montré très nerveux et a frisé le carton rouge en première période. A droite, Réveillère s’est battu mais a souffert face aux nombreuses montées de Trémoulinas. Au milieu de terrain, Toulalan s’est une nouvelle fois démultiplié, couvrant une large part du terrain. Gonalons a été précieux aussi par son apport physique. Källström a été un peu moins en vue que ses coéquipiers de l’entrejeu. En attaque, Bastos a été relativement discret. A l’inverse de Delgado, dont les dribbles et la couverture de balle ont beaucoup pesé sur la défense girondine. En pointe, Gomis a été très peu à son avantage.

De l’engagement physique, des duels accrochés, cette rencontre avait l’intensité d’un vrai match de Ligue des Champions. Sans parler du stade Jacques Chaban-Delmas, qui avait su sortir de sa traditionnelle réserve pour l’occasion.
Malgré sa défaite, l’OL atteint ce mercredi soir les demi-finales de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Le club rhodanien a maintenant rendez-vous avec le Bayern Munich.

Juliane Damon-Scowcroft

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.