Le Stade Toulousain au finish

Face à un concurrent direct pour la qualification en phases finales, le Stade n’a pas tremblé. Et les co équipiers de Servat et Dusautoir ont battu les parisiens de Chabal et Nallet.

Et les rouge et noir se devaient de rebondir après une défaite en terres basques et avant un quart de finales de Coupe d’Europe face à l’autre club parisien du Stade Français.

Avec le retour de Poitrenaud à l’arrière et une charnière Skrela-Kelleher, les toulousains étaient rentrés avec des intentions. Avec un premier essai signé d’un Poitrenaud virevoltant dès la 4e minute en forme de réaction à un drop signé Mehrtens pour le Racing Métro.

Mais les toulousains ont surtout attendu la 2e mi temps pour assurer leur victoire.

Avec deux nouveaux essais de Maestri et Bouilhou. Le Métro Racing en course pour les phases finales n’a pas baissé les bras et a tenu le choc jusqu’au bout pour glaner le point du bonus défensif.

Au final, Toulouse s’impose 28 à 23, se rassure, un peu, et surtout maintien sa 5e place désormais qualificative pour les phases finales, 9 points devant … le Racing Métro.

Pour la 25e et avant dernière rencontre de la phase régulière, le Stade Toulousain ira défier Bourgoin le 16 avril prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.