Appel international en faveur de l’autisme

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, célébrée le 2 avril, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé à rejoindre dans un même élan les personnes qui vivent avec l’autisme, leurs familles et leurs défenseurs pour une meilleure compréhension du handicap.

recherche et sensibilisation

« L’autisme est un handicap complexe et mal compris avec un large éventail de manifestations », a-t-il souligné dans un message.

« Les enfants et les adultes qui vivent avec l’autisme, et ceux d’ailleurs qui vivent avec des handicaps en général, ont un double fardeau », a-t-il dit. « En plus des défis quotidiens liés à leur handicap, ils doivent également affronter les comportements négatifs de la société, un soutien inapproprié à leurs besoins et dans certains cas, une discrimination criante ».

Ban Ki-moon a estimé qu’« en combinant les efforts de recherche et de sensibilisation, nous pouvons fournir aux adultes et aux enfants vivant avec des handicaps comme l’autisme la protection, le soutien et le sentiment d’être membres à part entière d’une société qui les inclut ».

la Convention des Nations sur les droits de personnes handicapées

« Rappelons-nous que chacun d’entre nous peut assumer cette responsabilité », a-t-il dit. « Regardons également à l’intérieur de nous-mêmes et réévaluons nos comportements et ceux de nos sociétés afin de pouvoir en éradiquer les préjugés qui discriminent les personnes handicapées. Consacrons-nous à créer une société juste et compassionnelle qui permette véritablement la dignité et le respect des droits de tous ».

Le Secrétaire général a affirmé que la Convention des Nations sur les droits de personnes handicapées, entrée en vigueur en mai 2008, était « un outil précieux pour corriger ces situations ». A ce jour, 144 pays ont signé la Convention et 83 l’ont ratifiée.

La Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme a notamment pour but de permettre une meilleur compréhension de l’autisme et de promouvoir l’adhésion universelle à la Convention.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.