Loi sur la Burqa : les députés belges s’y mettent

On l’a appris ce mercredi matin, les députés belges veulent interdire le port du voile dans les lieux publics belges. C’est le premier pays européen à se prononcer clairement sur la question du voile.

Les députés de la commission intérieure de la chambre parlementaire belges ont approuvé à l’unanimité mercredi 31 mars, le projet de loi interdisant le port du voile. C’est la burqa qui est directement visée dans un premier temps même si le texte évoque l’interdiction de tout vêtement visant à cacher totalement ou de manière principale le visage. Le texte interdit le port de ce genre de vêtement sur les lieux et espaces publics. C’est-à-dire les trottoirs, les passages aériens et souterrains pour piétons, les parcs, les jardins publics, les terrains de sport et bien d’autres. Il prévoit une sanction allant de 1à 7 jours de prison et une amende pour toute personne portant ce vêtement.

Débat dans l’union

La question du port du voile intégrale fait toujours débat chez les voisins de la Belgique. En France aussi les députés de la majorité avaient déposé un projet de lois visant à interdire le port de la burqa. Mercredi matin sur l’antenne d’Europe 1 le ministre de l’immigration Eric Besson s’était dit favorable à une interdiction du port de la burqa sur les lieux publics de France, « au nom de la dignité de la femme » avant d’ajouter « le voile intégral est un cercueil ambulant ».

Pour le Conseil d’Etat l’interdiction générale du port du voile intégrale n’est pas envisageable, comme le souligne Olivier Schrameck membre du conseil au micro de France Info ce matin. Une interdiction dans les lieux public français de la burqa présenterait « un sérieux risque juridique au regard de la Constitution et de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales ». Le débat a aussi lieu en Italie, en Suisse et un peu partout en Europe.

une première dans un pays européen

En attendant que le texte soit approuvé bientôt en séance publique par la Chambre Belges, les députés de tout bord se réjouissent d’une telle proposition de lois. Car pour eux elle marque une importante première dans un pays européen. Tous les partis politiques du pays se sont ralliés à cette proposition. Et ont décidé d’un texte vu comme un signal éthique.

La burqa n’a pas finit de faire parler d’elle, on pourra voir dans les prochaines semaines si cette avancée belges sur un sujets qui fait débat, va susciter encore plus d’engouement chez les parlementaires suisses, français ou italiens.

Dorothée.R

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.