Attentats dans le métro de Moscou, la piste Caucase privilégiée

Sans surprise les autorités russes ont officiellement décidé de privilégier la piste “caucasienne”. Cette région située entre mer noire à l’ouest, mer Caspienne à l’est est frontalière de la Turquie et de l’Iran. Zone riche en ressources pétrolières, la région du Caucase est siège de 3 Etats : la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Les spécialistes distinguent le Caucase du Sud, aussi appelé “Transcaucasie”, englobant la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la région de Kars (Turquie), et le Caucase du Nord, appelé “Ciscaucasie”, situé en Russie (incluant les républiques de Karatchaïévo-Tcherkessie, de Kabardino-Balkarie, d’Ossétie du Nord, d’Ingouchie, de Tchétchénie et du Daguestan).

Région tampon entre les zones d’influence Européenne, russe et iranienne le Caucase a été le siège de guerres récentes, cachées ou peu médiatisées dans “le Haut-Karabagh”, et sur le territoire de la Géorgie, en Abkhazie, en Ossétie du Sud et en Adjarie.

Par ailleurs et à l’instar des principaux leaders politiques de la planète, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a fermement condamné le double attentat suicide commis lundi matin dans le métro de Moscou, en Russie.

L’attentat a causé « la perte tragique de nombreuses vies innocentes et fait de nombreux blessés », a déploré M. Ban Ki-moon, selon un message transmis par son porte-parole.

Selon la presse, l’attaque aurait fait 38 morts et 64 blessés.

Le Secrétaire général de l’ONU a exprimé ses condoléances aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple russe. Il a également souhaité un rapide rétablissement aux blessés. M. Ban est confiant sur la capacité des autorités russes à traduire en justice les criminels « de cette odieuse attaque terroriste ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.