Obama et Medvedev réduiront leurs arsenaux nucléaires

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué la conclusion vendredi de négociations entre les Etats-Unis et la Fédération de Russie concernant l’accord qui doit succéder au Traité sur la réduction et la limitation des armements stratégiques offensifs (START) signé en 1991 par George Bush père et Mikhaïl Gorbatchev.

Traité de non prolifération des armes nucléaires (TNP)

« Il s’agit d’une étape importante pour les efforts internationaux du désarmement nucléaire et pour arriver à un monde exempt d’armes nucléaires », a-t-il déclaré dans un message transmis par son porte-parole, félicitant les Présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama pour cet accomplissement.

Ban Ki-moon a fait part de sa conviction que cela donnera une impulsion supplémentaire à la Conférence d’examen du Traité de non prolifération des armes nucléaires (TNP) prévue du 3 au 28 mai à New York.

« J’espère que ce nouveau traité pourra être ratifié sans délai afin de permettre sa mise en oeuvre rapide », a confié le Secrétaire général, appelant également les deux pays à poursuivre leurs efforts pour prendre des mesures additionnelles dans la réduction et l’élimination des armes nucléaires.

« J’encourage d’autres Etats qui ont des armes nucléaires à suivre cet exemple », a-t-il enfin dit.

Selon des informations parues dans la presse, Washington et Moscou sont parvenus vendredi à un accord sur un nouveau traité bilatéral de réduction de leurs arsenaux, que les deux présidents signeront le 8 avril à Prague.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.