Le résultat des élections en Irak jugé “crédible” pour l’ONU

Les résultats des élections législatives en Irak annoncés vendredi par la Haute commission électorale indépendante (HCEI) sont crédibles, s’est félicitée la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Irak (MANUI).

« Nous félicitons le peuple d’Irak pour ce succès », a dit le Représentant spécial des Nations Unies pour l’Irak, Ad Melkert. « Ces élections ont été de manière sans précédent et véritablement celles des Irakiens ».

Environ 12 millions d’Irakiens se sont rendus aux urnes entre le 4 et le 7 mars dernier. Avec le soutien de la MANUI, la Haute commission électorale indépendante (HCEI) avait ouvert 50.000 bureaux de votes et permis aux Irakiens de l’étranger de voter dans 16 pays.

Ad Melkert a dit avoir « confiance dans le système de comptage » de la HCEI « pour garantir que les résultats soient représentatifs de la volonté des votants ». « Les résultats de presque 50.000 bureaux de vote ont été vérifiés au moins huit fois », a-t-il souligné, saluant le travail des autorités irakiennes.

Les plaintes soumises à la HCEI par différentes entités ont donné lieu à des évaluations menées directement dans les bureaux soupçonnés d’irrégularité. « Aucune élection n’est parfaite. Il y a avait des imperfections et dans certains endroits de sérieux problèmes », a dit M. Melkert. « Nous n’avons pas trouvé de preuves d’une défaillance systématique ou de fraudes généralisées ».

Selon lui, l’ensemble du processus électoral, y compris l’adoption de la loi électorale, la campagne, le scrutin et le comptage correspondent aux standards internationaux.

« J’applaudis tous les Irakiens qui ont exercé leur droit constitutionnel à voter malgré la situation très sérieuse et difficile en matière de sécurité », avait déclaré le dernier jour du scrutin le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

« Nous condamnons les actes d’intimidations qui sont survenus pendant le processus », a dit M. Melkert. Il a appelé tous les candidats et entités à accepter les résultats et à « assumer la responsabilité de mener l’Irak à la prochaine étape de la démocratie ».

Selon la presse, au moins 40 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées vendredi dans un double attentat à la bombe près d’un restaurant à Khalis, une localité située à environ 80km au nord de Bagdad.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.