Israël/Palestine : Ban Ki Moon demande à la ligue arabe de soutenir les négociations indirectes

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, a appelé samedi les dirigeants réunis pour le Sommet de la Ligue des Etats arabes en Libye à soutenir les négociations indirectes de paix entre Israéliens et Palestiniens.

une solution à deux Etats

“Il n’y a pas d’alternative aux négociations pour une solution à deux Etats”, a dit M. Ban dans un discours devant les participants de ce sommet dans la ville de Syrte.

“Je suis conscient que la confiance régionale à l’égard du gouvernement israélien est très faible, mais il n’y a pas d’alternative à réunir les parties autour de la table de négociation et à tester leur engagement”, a t il ajouté.

explosion de violence

Il s’est dit préoccupé par l’explosion de violence vendredi près de la frontière avec Gaza. “Pour les Nations Unies, Gaza est une priorité”, a dit M. Ban, appelant à la levée du blocus israélien qui crée, selon lui, une situation “inacceptable et intenable” sur le terrain.

M. Ban a visité la région le week end dernier après une réunion à Moscou du Quatuor sur le Moyen Orient (Etats Unis, Russie, Nations Unies et Union européenne).

Appelant à mettre fin à l’occupation de 1967, M. Ban a réitéré sa condamnation des activités de colonisation à Jérusalem Est, les décrivant comme “illégales”.

“Comme vous tous, j’ai été profondément choqué quand Israël a annoncé sa volonté de construire 1.600 logements à Jérusalem Est”, a t il dit, notant également l’annonce de la construction de 20 autres logements et les tensions autour de la mosquée Al Aqsa.

“Il est crucial pour la communauté internationale et les pays arabes d’aider à créer une atmosphère favorable dans laquelle les pourparlers peuvent réussir. Faisons en sorte que cela soit notre engagement commun”, a déclaré le Secrétaire général.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.