Borloo à Toulouse, les radicaux valoisiens font le forcing dans la ville rose

Malgré le nouveau remaniement, le gouvernement ne compte toujours aucun midi pyrénéen. Mais Jean Louis Borloo, particulièrement affaibli par l’abandon de la taxe carbone, fait lui le forcing dans la ville rose.

Le chef de file du parti radical valoisien sera une nouvelle fois à Toulouse accompagné de Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie.
Dans une ville où le vote écologiste se maintient à un niveau important, les deux membres du gouvernement participent jeudi et vendredi au 34 ème Congrès de France Nature Environnement.

Jean Louis Borloo devrait conclure une séance « De l’insupportable au désirable : vers une économie respectueuse de l’homme et de l’environnement ».

L’homme politique pourrait également profiter de ce déplacement pour rencontrer ses troupes alliées de l’UMP. Sur des terres radicales -de gauche- les radicaux valoisiens -de droite- ont récemment renouvelé leurs instances. Autour de leur président d’honneur et sénateur Alain Chatillon, Jean Iglesis, Jean Jacques Bolzan, Claire Conte et Arnaud Murgia composent désormais les instances dirigeantes de l’association politique dans le département de Haute Garonne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.