7 conducteurs morts en une semaine sur les routes de Haute Garonne

Face au carnage routier. Le préfet de région Dominique Bur a tenu à taper du poing sur la table. Des mesures draconiennes ont été prises. La semaine qui vient de s’écouler a été marquée par une série noire en ce qui concerne les accidents de la circulation sur les routes de Haute-Garonne. Sur une période de six jours, sept personnes, dont certaines très jeunes, ont perdu la vie lors d’accidents de la circulation.

18 morts sur les routes du département de Haute Garonne depuis le début de l’année

Ces accidents, liés à des fautes de comportement de la part des usagers, résultent principalement de vitesses non adaptées aux circonstances, de dépassements dangereux ou tout simplement d’erreurs d’inattention a estimé la préfecture.

Alors que globalement les résultats en matière d’accidentologie peuvent être considérés comme satisfaisants depuis le début de l’année (sur les deux premiers mois de l’année, zones police et gendarmerie confondues le nombre d’accidents a baissé de 26,32 % et le nombre de blessés de 31,63 % par rapport à 2009), le nombre de tués a augmenté de façon très inquiétante depuis le début du mois de mars.

A ce jour, 18 tués sont à déplorer (14 en zone gendarmerie et 4 en zone police), soit une hausse de 125 % par rapport à ce qui était enregistré l’an dernier à la même époque.

Dans les jours à venir, les contrôles de police et de gendarmerie vont être renforcés a annoncé le représentant de l’Etat. L’utilisation de véhicules banalisés sera accentuée pour relever les comportements déviants.

Dans le collimateur des forces de l’ordre : les excès de vitesse et conduite sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants, l’usage du téléphone au volant, les inter-distances, le non respect des priorités…

Le préfet en appelle à la responsabilité de chacun.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.