Taxe Carbone et réforme des collectivités, l’appel de Martin Malvy

Elu avec plus de 67% des voix le président de la région Midi Pyrénées Martin Malvy s’est exprimé, pour la première fois de son 3e mandat, sur la question de la réforme contestée des collectivités.

Nicolas Sarkozy agit toujours sur des coups de tête. L’aventure de la taxe carbone est l’illustration même de cette méthode calamiteuse. Décidée un beau matin, sans doute en se rasant, il l’abandonne aujourd’hui parce qu’il découvre qu’il est incapable de l’appliquer” a ainsi expliqué l’ancien ministre socialiste du budget qui devait se rendre mardi rue de Solférino à Paris.

“La réforme territoriale est née du même type d’improvisation” estime le président de la région.

“Elle n’est pas mieux ficelée. Souhaitons qu’elle connaisse rapidement le même sort que la taxe carbone” a encore déclaré Martin Malvy qui juge cependant que "Pour autant, la question de la fiscalité durable reste posée”.

“Manifestement” a conclu sibyllin Martin Malvy ,”ce n’est pas ce Président qui saura la mettre en œuvre”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.