Surpris par une fillette les cambrioleurs s’enfuient

Un jeune homme comparaissait ce lundi devant le tribunal Correctionnel de Toulouse pour une affaire de vol avec effraction. Hakim 25 ans, déjà en prison, était jugé pour des faits remontant à l’année 2008.

A cette époque le jeune homme était accompagné de deux complices dont un était mineur au moment des faits.
Munis de gants et de cagoules, ils vont alors pénétrer par effraction dans le domicile d’une famille paisible de Toulouse, pendant que cette dernière est au travail.

le tri minutieux des bijoux de famille

Une fois dans la maison, Hakim et ses amis vont fouiller toutes les pièces de la maison, salon, cuisines, chambres à la recherche du moindre élément susceptible d’être vendu. Ils prendront le téléviseur LCD, l’électroménager, les consoles de jeux vidéo et même des chèques. Pour conclure les trois individus s’asseyent sur le salon pour trier minutieusement leur dernier butin, les bijoux. C’est à cet instant que la fille de la famille âgée de 12 ans rentre des cours et surprend les cambrioleurs. Ces derniers ne tenteront aucun geste d’agression sur la petite, prendront les objets volés et s’enfuiront.

Une brigade spéciale

Aussitôt alerté les parents de la fillette contactera la police et déposeront plainte. Ce que les cambrioleurs ne savent pas c’est qu’à la gendarmerie, une cellule spéciale cambriolage a été montée.
Finalement les enquêteurs remonteront jusqu’à Hakim. Notamment grâce aux chèques volés, les malfaiteurs les utiliseront pour l’achat d’armes d’appoint, pistolet à gaz et autres. Lors d’une perquisition au domicile d’Hakim, les gendarmes embarqueront un pistolet de type Taser.

En consultant le casier judiciaire du suspect, les agents constatent qu’il n’en n’est pas à son premier coup d’essai. Il a déjà été condamné pour d’autres vols et effractions, ce qui porte au chiffre de sept le nombre de ses arrestations.

Pour la partie civile Hakim doit lui reverser 2500 euros au titre du préjudice financier et 1500 euros au titre du préjudice moral qu’a subit la fillette.
Le Ministère public requiert trois ans ans de prison pour Hakim qu’il qualifie de Cambrioleur professionnel. Pour lui l’appât du gain et la quête de l’argent facile devrait être punis.

Déjà emprisonné

Pour l’avocat de la défense, il est vrai que l’accusé est un délinquant, mais pas de ceux que l’on ne peut plus récupérer. En 2009 il est devenu papa, il a prit conscience de ses responsabilités et a arrêté les vols. Il a même entamé en prison des cours de remise à niveau. La requête du Ministère public est jugée trop sévère, l’accusé à déjà fait un peu plus d’un an en prison, il y est toujours. Le tribunal devrait l’encourager dans sa rédemption.

Finalement Hakim écopera de deux années de prison fermes.

Dorothée Ropivia

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.