3e tour social ce mardi 23 mars

Au lendemain d’une élections catastrophique pour le gouvernement et le président Sarkozy et à la veille d’une réforme annoncée sur les retraites, les syndicats veulent maintenir la pression.

Un troisième tour social qui s’annonce très suivi dans l’éducation nationale et à la SNCF.

Pour l’union intersyndicale et les parents d’élèves FCPE le motif de mécontentement reste le même “De la maternelle au lycée et à l’université, en zone rurale comme en ZEP, la préparation de la rentrée 2010 s’effectue avec moins de moyens, une politique éducative appauvrie qui résulte du non-remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite et de réformes dangereuses, notamment celle de la formation des enseignants.

Il est nécessaire de rompre avec le dogme de la réduction de la dépense publique et au contraire d’enrichir l’école publique en offrant la possibilité de scolariser davantage d’enfants en maternelle, de pouvoir travailler avec de petits groupes d’élèves, de développer la formation des enseignants, de faire face à la hausse des effectifs, de remplacer la précarité de certains personnels par des emplois stables et formés” estiment les syndicats.

A Toulouse la manifestation qui s’annonce massive aura lieu mardi 23 mars à 14 h depuis place Arnaud-Bernard Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.