Haïti : études pour de nouvelles aides internationales

Le Conseil économique et social (ECOSOC), en charge de la coordination des activités économiques et sociales de l’ONU, tiendra le mois prochain une réunion spéciale consacrée à Haïti afin d’évaluer l’aide qu’il peut apporter aux efforts du gouvernement dans la reconstruction du pays.

« Le gouvernement d’Haïti a mis au point un plan national de reconstruction, donc nous allons voir comment l’ECOSOC et ses organes peuvent s’y associer », a souligné le malaisien Hamidon Ali, président du Conseil pour 2010, à l’occasion d’une conférence de presse au siège des Nations Unies à New York.

« L’ECOSOC est un forum important dans lequel les Etats membres et les organisations humanitaires discutent des défis, des opportunités et des activités liées à l’assistance d’urgence fournie par l’ONU », a-t-il rappelé.

La réunion consacrée à Haïti sera également destinée à prolonger la dynamique qui suivra la conférence des donateurs sur le pays, prévue le 31 mars.

En 2010, l’ECOSOC examinera également les progrès faits vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) de pays comme l’Australie, le Brésil, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la France, le Guatemala, le Moldova, la Mongolie, la Namibie, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal et la République du Congo.

Concernant ses propres objectifs en tant que président du Conseil, M. Ali a insisté sur l’importance que les organes intergouvernementaux des Nations Unies parlent d’une seule voix pour promouvoir une approche intégrée de la paix et du développement.

Il a également souligné la nécessité de travailler avec la société civile, le secteur privé et les universités afin de traduire les engagements politiques en actions concrètes et en résultats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.