le général Bolelli nommé directeur du renseignement militaire

Sur la proposition du ministre de la Défense le Conseil des ministres vient de nommer le général de corps d’armée Bolelli (Didier, Henri) aux fonctions de directeur du renseignement militaire – Paris. Par ce jeu de chaises musicales, le général Benoît Puga occupe désormais les fonctions de chef d’état-major particulier du président de la République.

Le général Didier Bolelli avait précédemment dirigé la Direction des Opérations de la DGSE et la très méconnue direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD).

Autant dire qu’il est un habitué des problématiques du renseignement contemporain. A la différence des agents de la DGSE, qui interviennent le plus souvent de façon clandestine, les capteurs de la DRM sont eux revêtus de l’uniforme. Une différence fondamentale, notamment en droit international.

Crée au lendemain de la Guerre du Golfe (1992) la DRM est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d’intérêt militaire pour l’ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l’information, de son analyse et de la diffusion du renseignement vers les armées, les forces en opérations et les organismes centraux de la défense.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.