Les Etats du Maghreb discutent terrorisme à Alger

On s’en souvient, les villes, notamment, d’Alger et de Casablanca avaient été lourdement touchées par des attaques terroristes revendiquées par la branche Al Qaeda Maghreb.

Face à une menace diffuse mais encore bien réelle s’est ouvert à Alger, la conférence de suivi et d’évaluation du processus de Bamako, sur la sécurité et le développement dans la région saharo-sahélienne.

“Nous nous réjouissons de l’initiative prise par les autorités algériennes d’accueillir sur leur sol cette enceinte de concertation entre les Etats de la région” a précisé le ministère des affaires étrangères français.

“Nous souhaitons que cette conférence puisse donner un nouvel élan au processus de Bamako et renforcer la coordination régionale, cruciale en matière de lutte contre le terrorisme dans cette zone” a encore souligné le Quai d’Orsay.

Autre exemple de la menace terroriste au Sahel : le rallye Paris Dakar avait été déplacé vers une Amérique du Sud jugée désormais plus sûre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.